Le fidèle Eric Serra

Eric Serra est l’un des plus talentueux compositeurs. Un des fidèles de l’équipe de Luc Besson (avec notamment Thierry Arbogast , chef opérateur), il a composé la musique de l’ensemble de la filmographie de Besson.

[table id=2 /]

J’apprécie particulièrement la BO du Cinquième Élément pour Luc Besson et le thème qu’il a composé pour James Bond Golden Eye. Je note l’immense travail qu’il a fait sur le thème principal du Cinquième élément (Fifth Element) qu’il a décliné en plusieurs tempo et avec divers instruments. Il a su retranscrire un univers sonore cosmopolite et innovant.

Eric Serra a eu environ 8 mois avant la fin de la postprod du film pour composer la BO, tout le temps pour faire mûrir ses compositions. Elles sont d’ailleurs bien placées et arrangées dans le film.
Lors d’un interview, il raconte comment il compose et l’élément essentiel est de se laisser guider par ses émotions:

« J’écris complètement émotionnellement. Je cherche des ambiances sonores, je prends des notes comme des croquis. J’enregistre un début de mélodie. J’attends de recevoir les images pour composer vraiment. Lorsque le film m’est livré, alors je compose scène par scène, du sur-mesure. »
« Chez moi, j’ai un vrai studio où je fais tout le mixage, sauf le symphonique, car je ne peux pas y faire entrer cent musiciens ! Je fais des maquettes avec du faux, puis j’enregistre avec un vrai orchestre. »

Concernant son travail de composition pour le blockbuster Lucy de Luc Besson:

« Nous travaillons ensemble avec Luc depuis nos dix-huit ans, depuis son premier court métrage. Il m’a parlé de Lucy alors que le scénario était écrit mais pas encore tourné. J’ai aussitôt recherché des idées de couleurs musicales, d’univers, une palette de sons. Je voulais à la fois de la musique électronique parce que c’est un univers très high-tech, mais aussi que ce soit très organique puisque cela se passe à l’intérieur de cette femme. Je mélange souvent les styles, c’est un peu ma spécialité. Le succès du Grand Bleu m’a permis de beaucoup voyager et de découvrir différentes musiques, cela m’a passionné. D’habitude, je mélange plutôt de l’ethnique et du symphonique. Là, j’ai mélangé électronique et symphonique, c’est un peu nouveau. »

Interview complet d’Eric Serra

Laisser un commentaire